Edito

Edito

EDITO

A l’heure où j’écris cet édito, beaucoup d’incertitudes liées à l’épidémie de COVID19 demeurent.
Mais que le temps nous a paru long ces derniers mois … Notre activité s’est en effet retrouvée brusquement à l’arrêt depuis mars dernier, et nous redoublons d’efforts pour pouvoir enfin vous retrouver et accueillir de la musique « live ».
Ces retrouvailles tant attendues auront lieu évidemment en respectant les contraintes sanitaires, il en va de la santé de toutes et tous.

Ce programme, que j’ai concocté comme toujours avec passion, fait la part belle à des musiciens aux projets artistiques forts, une identité musicale affirmée, et où la création est le point d’ancrage : Enzo Carniel ”House of Echo”, Mammal Hands, Bruno Angelini Trio « Transatlantic Roots », Perrine Mansuy ”West of the Moon”, Plume.
De quoi naviguer dans ce qui fait la richesse du jazz d’aujourd’hui, cette musique aventureuse, en perpétuel mouvement.

J’ai également une surprise à vous dévoiler. Ayant été contraint, pour les raisons que vous connaissez, d’annuler la 23e édition du Charlie Jazz Festival, nous avons souhaité vous convier à un temps fort jazz les 6 et 7 novembre, que nous avons sobrement intitulé « Le Rendez-vous de Charlie ». Au programme de ces deux jours, des découvertes (You, Jî Drû) et deux pointures du jazz actuel, le trio du contrebassiste Avishaï Cohen et le pianiste américain Brad Mehldau. Inutile de vous dire que les places seront rares pour ces moments précieux.

Une nouvelle saison donc, à l’odeur particulière mais avec toujours cette même conviction, cet engagement fort qui nous anime depuis plus de 30 ans à travers les musiques jazz.

Vous nous avez manqué alors à très vite !

Aurélien Pitavy
Directeur de Charlie Free