Actions Pédagogiques

JAZZ AU COLLÈGE

projet-jazz-au-college-2016-2017-reduitDepuis des années, l’association Charlie Free développe des actions artistiques et culturelles dans des établissements scolaires.

Ces interventions sont proposées dans les établissements des Bouches-du-Rhône et ont pour volonté de s’intégrer au mieux dans le parcours de l’élève, en lui offrant la possibilité de s’ouvrir à de nouvelles formes artistiques et de développer ainsi une curiosité pour les pratiques culturelles au sens large. C’est la raison pour laquelle chacune des propositions est construite en concertation avec les professeurs concernés afin de venir en complément de leurs enseignements.

­­PROJET 2016 – 2017 : HARLEM HELLFIGHTERS, « Poésie, slam, jazz et musique actuelle improvisée ».

1. OBJECTIFS

– Se confronter directement avec le spectacle vivant et rencontrer des artistes.
– Développer la prise de parole en public et l’écoute des autres.
– Développer sa capacité à travailler en groupe.
– Favoriser sa créativité par l’écriture et développer son imaginaire.
– Se construire une culture personnelle fondée sur la découverte d’univers artistiques différents.

2. CONTEXTE

1917, les alliés sont embourbés dans une guerre qui fait de plus en plus de morts et voient la victoire s’éloigner. Ils appellent alors à l’aide les États-Unis. La réponse est catégorique : aucun soldat américain ne peut servir sous un autre drapeau que le sien. Par contre, l’état-major propose à ses allés de leur « offrir » des obscurs, cuisiniers, tacherons, ouvriers… bref, ses afro-américains que la ségrégation prégnante outre-Atlantique, cantonne aux tâches subalternes, leur interdisant de porter des armes.

Un de ces régiments va entrer dans l’histoire. Sous commandement français les « Harlem Hellfighters », ainsi qu’ils se nomment, vont se distinguer pour deux raisons, leur extrême courage (le régiment entier est décoré, fait exceptionnel) et la présence en leur sein de musiciens de jazz (dont Jim Europe, dont l’orchestre est célèbre dans son pays) qui vont faire découvrir ce nouveau style musical, à la veillée pour commencer, puis au public européen après l’armistice.

De retour au pays, ces pionniers du jazz font à leurs camarades un compte-rendu de l’accueil qui leur a été réservé en Europe, et particulièrement en France. Suit l’arrivée de nombreux musiciens attirés par un racisme moins ostentatoire, dont un certain Sidney Béchet… La grande aventure du jazz peut alors commencer sur le vieux continent.

Collège Camille Claudel (Vitrolles) – Collège De Mirabeau (Marignane) – Collège Prévert (Saint-Victoret) – Collège du Sacré Coeur (Marseille).

PROJET 2015-2016 : Bulu Fulassi, « Enfants de la musique » 

Collège Henri Bosco (Vitrolles) – Collège Claudel (Vitrolles) – Collège Collines Durance (Mallemort) – Collège Prévert (Saint-Victoret)

RETOUR EN IMAGES  

2 1 L1003707